top of page

Foi, Espoir et Reconstruction : Mon chemin après le divorce



Le divorce peut être une épreuve déchirante, une vallée sombre à traverser.

J'ai moi-même parcouru ce chemin parsemé d'obstacles.


Je n'ai pas grandi dans un foyer chrétien.

Je me suis mariée à 21 ans, suis devenue maman à 22 ans et divorcée à 28 ans.

C'est à travers ce divorce que je me suis rapprochée de Dieu. Dans le chaos de ma vie, je me suis accrochée à lui, lui disant simplement

"Si tu existes, montre le moi".


Mes yeux étaient noyés de larmes, et je pensais que je n'allais pas surmonter cette épreuve.

Mais jour après jour, Dieu renouvelait mes forces.

Je vivais une intimité extraordinaire avec Lui, mais ressentais aussi le besoin d'être accompagnée émotionnellement.


À cette époque, l'église n'était pas très ouverte à l'accompagnement psychologique.

On me disait souvent : "Tu sais, quand on est chrétien, ce n'est pas bien d'aller voir un psy",

ou encore "Prie, et Dieu te guérira".


J'ai consulté deux thérapeutes, mais je culpabilisais, pensant désobéir à Dieu.

La culpabilité vis-à-vis de l'église et de Dieu s'est ajoutée à mes tourments.

J'entendais souvent que le divorce n'était pas sa volonté. Mais je savais que pour sauver un couple, il faut être deux à le vouloir, et que Dieu nous donne le libre arbitre.


Ma reconstruction a pris des années, et je suis certaine qu'avec un accompagnement thérapeutique, j'aurais gagné du temps. Mais à travers cette épreuve, Dieu me préparait à répondre aux besoins de ceux qui passent par ce chemin.

Chaque jour, je me tournais vers Sa parole, cherchant des réponses, cherchant la force pour continuer.

J'ai trouvé du réconfort, de l'encouragement, et surtout, la certitude que Dieu était avec moi, même dans les moments les plus sombres.

Le chemin du divorce est semé d'embûches, mais je crois fermement que Dieu est avec nous à chaque étape.

Sa grâce nous suffit, et Sa force se déploie dans notre faiblesse.

Je crois aussi en l'importance de chercher un soutien auprès d’un professionnel de la santé mentale.

Il est essentiel de ne pas traverser cette épreuve seule et Ce n'est pas un Manque de FOI.


Le processus de divorce est souvent accompagné d'une montagne d'émotions, allant de la tristesse à la colère en passant par la confusion et la culpabilité.

Se sentir déraciné et isolé est une expérience commune pour de nombreuses personnes traversant cette épreuve.

C'est pourquoi il est essentiel de reconnaître l'importance de l'accompagnement émotionnel tout au long de cette traversée du désert.


Mon histoire est une preuve que même dans les moments les plus sombres, il y a de l'espoir.

Avec le soutien adéquat, nous pouvons surmonter les épreuves et trouver la force de reconstruire nos vies.

Chaque divorce cache des histoires de cœurs brisés et de bouleversements familiaux, mais nous ne devons pas les affronter seuls.

Et Dieu ne disqualifie pas les gens divorcés, il ne se repent pas de son appel.


En fin de compte, trouver le courage de demander de l'aide est le premier pas vers la guérison.


OUI, il y a une vie après le divorce.


Avec tout mon amour et mon soutien,


Sabrina🌸


Pour prendre rendez-vous👇


14 vues0 commentaire

Comments


bottom of page